Prochaine séance du séminaire Voir/Savoir: La mise en scène des corps et des savoirs sur le corps

28 février 2013, de 9h30 à 12h30

au Centre Alexandre Koyré, salle de séminaire du 5e étage, 27, rue Damesme (fond de la cour), Paris 13e, métro Tolbiac

  • Jonathan Simon (Université Lyon 1/Université de Strasbourg): Comment tirer profit de la virtuosité anatomique – les parcours extraordinaires de von Hagens et de Fragonard.

L’anatomie humaine reste un domaine à part dans l’éducation scientifique, notamment quand il s’agit de la dissection des cadavres et des produits de ce processus. La présentation des préparations humaines ‘authentiques’ est toujours accompagnée d’un soupçon qui pèse sur l’institution ou sur les personnes responsables, et ce plus particulièrement quand le grand public est visé. Quelles sont les vraies motivations de ces expositions – profit, sensationnalisme ? L’enthousiasme qu’a montré le public dans les vingt dernières années pour les grands spectacles anatomiques comme Bodyworlds ou A Corps Ouvert souligne la nature à la fois taboue et attirante de l’être humain anatomisé. Mais que voit-on dans ce genre d’exposition ? Si nous prenons les ‘plastinates’ de Günther von Hagens et de ses imitateurs comme nos exemples, nous pouvons même poser la question de l’authenticité. Le processus qui transforme le cadavre en plastinate implique un remplacement du matériel organique par les polymères, et son utilité comme préparation dépend en grande partie du taux de remplacement. Pourquoi ces explorations de l’anatomie humaine posent-elles de tels problèmes pour notre société contemporaine ? Notre présentation sera structurée autour de cette question et elle mettra en relation la multiplicité de moyens de visualiser l’anatomie humaine.

Rafael Mandressi (Centre Alexandre Koyré) commentera l’intervention de Jonathan Simon.

Cette séance sera animée par Andrée Bergeron (Centre Alexandre Koyré).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.