Matières à Penser

Le carnet accompagne le déroulement d’un projet dont le but est de poser les premiers jalons, franco-allemands, d’un groupe de recherche pour une étude historique et transnationale des rapports entre sciences, politique de la science et vulgarisation.
Au-delà de l’affirmation que ces trois dimensions ont clairement partie liée (ce que la littérature n’a pas suffisamment pris en compte), l’originalité de la démarche réside aussi dans le choix des sources mobilisées en priorité : les artefacts, expositions et musées de sciences. Enfin, le projet se distingue par l’ambition de créer un dialogue entre la dimension historique (19e et 20 siècles) et des questionnements très contemporains.
Le projet Matières à penser a été retenu dans le cadre du dernier appel à projet du Ciera. Les deux principaux partenaires sont
– le Centre Alexandre Koyré, Paris
– la Humboldt Universität zu Berlin


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Andrée Bergeron (15 octobre 2012). Matières à Penser. Matières à Penser. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rahc