Archives de catégorie : Actualités / News

Conférence finale : Les mises en scène des sciences et leurs enjeux (19e-21e siècles)

La conférence finale du projet Matière à penser aura lieu

du 5 au 7 mai 2015
à L’Institut historique allemand
8 rue du Parc-Royal 75003 Paris

Affiche FR

Entrée libre mais inscription préalable indispensable : matapmai2015@gmail.com Continuer la lecture de Conférence finale : Les mises en scène des sciences et leurs enjeux (19e-21e siècles)

Final conference : les mises en scène des sciences et leurs enjeux 19e-21e siècle

The final conference of  Matière à penser  will take place

5 – 7 May 2015
at the
Institut historique allemand
8 rue du Parc-Royal 75003 Paris

Affiche UK

Entrance is free but prior registration is required at : matapmai2015@gmail.com Continuer la lecture de Final conference : les mises en scène des sciences et leurs enjeux 19e-21e siècle

How to write an urban history of science: New approaches and case studies, Barcelona 6 June 2014

Nous avons le plaisir de relayer l’annonce du Third Watson Seminar in the Material and Visual History of Science, organisé cette année par nos collègues Oliver Hochadel et Agustì Nieto-Galan du CEHIC (Universitat Autònoma de Barcelona).

Le thème n’est pas sans rapport avec celui de notre prochain atelier sur L’inscription spatiale des sciences et ses enjeux puisque la question choisie cette année est la suivante: How to write an urban history of science: New approaches and case studies.

Le programme est consultable ici et en voici la présentation.

In recent years the modern city as a specific place of scientific (as well as medical and technological) practices has attracted a fair amount of interest among historians of science. Yet following this “urban turn” much remains to be explored. The lion’s share of the research on science and the city (in the formative period around 1900) has focused on the metropolis (London, Paris, Berlin etc.). Yet what about “second cities” such as Barcelona, Hamburg, Glasgow, Athens, Lisbon and so on? Continuer la lecture de How to write an urban history of science: New approaches and case studies, Barcelona 6 June 2014

International Workshop The spatial inscription of science

Our project Matières à penser is going on in May with the international workshop The spatial inscription of sciences. We are glad to announce the participation of Carla Yanni (Rudgers university), Loic Vadelorge (Université Marne la Vallée), Volny Fages (ENS Cachan), Ronan le Roux (Printemps/Sphere), Friedrich von Bose (Humboldt Universität, Berlin), Christian Vogel (Humboldt Universität, Berlin), Loic Charles (Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis), Yann Giraud (Université de Cergy-Pontoise), Felix Sattler (Humboldt Universität, Berlin), Pedro Raposo (Universidade de Lisboa), Sebastian Grevsmühl (Université Pierre et Marie Curie, Paris) et Lino Camprubi (Universidad Autónoma de Barcelona).

More details here

We’ll be glad to meet you there.

Couv uk hd

Atelier international L’inscription spatiale des sciences et ses enjeux

Le projet Matières à penser se poursuit en mai avec un atelier consacré à l’inscription spatiale des sciences et ses enjeux. Nous y accueillerons Carla Yanni (Rudgers university), Loic Vadelorge (Université Marne la Vallée), Volny Fages (ENS Cachan), Ronan le Roux (Printemps/Sphere), Friedrich von Bose (Humboldt Universität, Berlin), Christian Vogel (Humboldt Universität, Berlin), Loic Charles (Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis), Yann Giraud (Université de Cergy-Pontoise), Felix Sattler (Humboldt Universität, Berlin), Pedro Raposo (Universidade de Lisboa), Sebastian Grevsmühl (Université Pierre et Marie Curie, Paris) et Lino Camprubi (Universidad Autónoma de Barcelona).

Argumentaire et programme détaillé ici.

Nous serons ravis de vous y retrouver.

Couv fr hd

Berlin 2014

Objekte im Wandel

Charlotte Bigg, Jochen Hennig;
Seminar am Helmholtz-Zentrum für Kulturtechnik, Humboldt-Universität zu Berlin.

Ort: Unter den Linden 6, Raum 3031 und div. Sammlungen
Das Seminar ist auf 12 Teilnehmer/innen begrenzt.

Dinge in Museen erfahren wir gemeinhin in stillgestellter Form – in Vitrinen präsentiert, mit knappen Angaben dazu, was es ist bzw. draußen in der Welt vermeintlich war. Ihr Eingang ins Museum bedeutete für die Objekte einen Umklapppunkt in ihrer Biografie, sie haben einen Bedeutungswandel erfahren. Objekte in akademischen Sammlungen haben häufig eine andere Biografie, sie werden zum Zweck der Forschung und der Lehre erworben, hergestellt oder aufgesammelt. Mitunter erfahren sie dann einen schleichenden Wandel, kommt ab einem bestimmten Alter historisches Interesse an ihnen auf oder sie geraten durch einen Medienwechsel aus dem Gebrauch, wie es für Diasammlungen in den letzten Jahren zu beobachten war. In dem Seminar wird solchen Objekt- und Sammlungsgeschichten anhand konkreter Beispiele nachgegangen, wobei auch die Aufmerksamkeit, die Universitätssammlungen in den letzten wenigen Jahren zuteil geworden ist, als Bedeutungswandel aufgefasst und reflektiert wird: Wie ist es um die Aktualität der Sammlungen bestellt und wer hat ein Interesse an dieser Konjunktur der Wissensdinge? Was macht das mit den Objekten und mit den Institutionen, die sich mit ihnen schmücken? Continuer la lecture de Berlin 2014

Les images de la science : conférences dessinées

Le lundi 7 avril à partir de 19 heures au Centre Pompidou, trois « conférences dessinées » auront lieu sur le thème Les images de la science. Il y sera notamment question de médiation scientifique par l’image et des planétariums, de culture visuelle et de culture scientifique.
Voici quelques éléments de programme (qui indiquent la participation de Charlotte Bigg…)
Plus d’informations sur le site du Centre Georges Pompidou ou sur la page Facebook de l’événement.
Comment interroger l’imagerie scientifique ? Quels sont les enjeux de la représentation dans les sciences sociales ? A l’occasion de la sortie de son huitième numéro, la revue Poli – Politique de l’Image interroge les relations qui se tissent entre images et sciences au cours de trois conférences dessinées.
La première portera sur la médiation scientifique par les images, la seconde interrogera la data-visualisation et la production d’images par les scientifiques. Enfin, une troisième conférence réunira nos invités pour débattre des enjeux des Visual Studies dans les sciences.

  • Du planétarium à la bande-dessinée : la médiation des savoirs
    Laurence Bordenave – Charlotte Bigg
  • Quand le chercheur devient producteur d’images
    Antonio Casilli – Maxime Boidy
  • Culture visuelle et culture scientifique : les enjeux des études visuelles.
    Laurence Bordenave – Charlotte Bigg – Antonio Casilli – Maxime Boidy
Petite salle – Centre Pompidou, Paris
Organisateur : BPI / Lire le monde – Développement culturel, I. Bastian-Dupleix

Montrer, démontrer la préhistoire

Ci-dessous l’annonce de deux journées d’étude consacrées à l’histoire de la mise en musée et en exposition du préhistorique en Europe et co-organisées par José Lanzarote.

Journées d’études
LABEX HASTEC

Montrer, démontrer la préhistoire :
La construction du préhistorique dans les musées et expositions en Europe : XIXème – XXeme Siècle

12-13 Septembre 2013

Amphithéâtre de l’Institut de Paléontologie Humaine
Fondation Albert Ier de Monaco
1, rue René Panhard
75013 Paris

Continuer la lecture de Montrer, démontrer la préhistoire

Matières à penser. Etape 1: construire une culture commune…

Les 2 et 3 mai 2013, Humboldt Universität zu Berlin, Unter den Linden 6.

La première manifestation berlinoise du projet Matières à penser est consacrée à la construction d’une « culture commune » sous la forme d’un atelier bibliographique, une lecture de fond, bref un Reading marathon ouvert aux participants du projet et plus largement à toute  personne intéressée qu’elle soit étudiant, chercheur ou professionnel des musées.

Le travail en équipe entre personnes venant d’horizons et de traditions de recherche variés est certes riche de potentialités ;  nous pensons néanmoins que celles-ci apparaissent d’autant mieux que les échanges peuvent s’appuyer sur un partage minimal de références et de questionnements. C’est pourquoi nous considérons qu’il est indispensable, dans une première étape, de prendre le temps de nous construire un « état de l’art » commun.  Continuer la lecture de Matières à penser. Etape 1: construire une culture commune…

Parution : Les musées d’ethnologie. Culture, politique et changement institutionnel

Vient de paraître :

Nous venons d’apprendre la parution de l’ouvrage suivant. Disponible ici

Les musées d’ethnologie. Culture, politique et changement institutionnel.

Camille Mazé, Frédéric Poulard et Christelle Ventura (dir.), éditions du CTHS, collection : Orientations et méthodes, mars 2013.

 

Continuer la lecture de Parution : Les musées d’ethnologie. Culture, politique et changement institutionnel

Prochaine séance du séminaire Voir/Savoir: La mise en scène des sciences aujourd’hui: l’historien(ne) des sciences face au patrimoine universitaire et sa valorisation

le 28 mars 2013 de 9h30 à 12h30

au Centre Alexandre Koyré, salle de séminaire du 5e étage, 27, rue Damesme (fond de la cour), Paris 13e, métro Tolbiac

  • Sébastien Soubiran (Université de Strasbourg)

Au cours des vingt dernières années, l’intérêt des universités pour leur patrimoine, et en particulier pour leurs collections, n’a cessé de croître. De leur sauvegarde à leur valorisation, de nombreuses actions ont été entreprises qui s’inscrivent bien souvent dans le cadre d’une politique culturelle plus large des universités, visant tant à leur ouverture vers la cité qu’à un travail à vocation interne en direction leurs étudiants et leurs personnels.

L’histoire des sciences peut-elle nous aider à interpréter ces mouvements ? Peuvent-ils être mis en regard avec les changements récents ou en cours concernant les modes de gouvernance de l’enseignement supérieur et de la recherche ?

Pour discuter de ces questions, nous recevrons deux historiens des sciences, en fonction dans deux universités fortement engagées dans les actions culturelles et patrimoniales:

David Aubin est professeur en Histoire des Sciences à l’université Pierre et Marie Curie ; il est l’un des animateurs de l’Atelier Sciences-Histoire-Cité de l’UPMC.

Sébastien Soubiran est docteur en Histoire des Sciences et directeur-adjoint du Jardin des Sciences à l’université de Strasbourg ; il est secrétaire et membre fondateur du réseau UNIVERSEUM.

Prochaine séance du séminaire Voir/Savoir: La mise en scène des sciences aujourd’hui: expositions récentes

Le 24 janvier 2013, de 9h30 à 12h30

  • Martha Fleming (Londres), Making Split + Splice. Fragments from the age of biomedicine (Medical Museion, Copenhague, juin – décembre 2009)
  • Jochen Hennig (Université Humboldt de Berlin), Making Weltwissen. 300 Jahren Wissenschaften in Berlin (Martin Gropius Bau, Berlin, septembre 2010 – janvier 2011)

ATTENTION CHANGEMENT DE SALLE: le séminaire aura lieu à l’EHESS, salle JP Vernant (8e étage), 190 Avenue de France, Paris 13e (métro Quai de la Gare)

Liens utiles :

Exposition Split + Splice

  • http://www.museion.ku.dk/2009/07/split-splice/
  • http://www.museion.ku.dk/2010/10/the-splitsplice-exhibition-at-medical-museion-receives-the-dibner-award-for-excellence-in-museum-exhibits-2010/
  • http://www.marthafleming.net/split-and-splice/

Exposition Weltwissen

  • http://www.weltwissen-berlin.de/index.php/Ueberblick_Dokumentation.html
  • http://www.factsandfiles.com/index.php?id=649&L=1

prochaine séance du séminaire Voir/Savoir. Manières de voir et représentations visuelles dans les sciences

Marianne Sommer (Université de Lucerne): « Creative Education, Charles Knight, Henry Fairfield Osborn and the Visualisation of Evolutionary History at the American Museum of Natural History »

le 14 décembre 2012 de 13h à 15h à l’EHESS, 90 avenue de France, Salle 2
Séance commune avec le séminaire « Histoire des sciences de l’homme et de la société »

Les expositions universelles en France au XIXe siècle. Techniques Publics Patrimoines

Nous avons appris la publication très prochaine d’un ouvrage qui s’annonce prometteur. Nous la relayons en reproduisant ci-dessous les principaux éléments de la fiche de présentation de l’éditeur. Bonne lecture !

Les expositions universelles en France au XIXe siècle. Techniques Publics Patrimoines

Anne-Laure Carré, Marie-Sophie Corcy, Christiane Demeulenaere-Douyère et Liliane Hilaire-Pérez (dirs.)

CNRS Éditions, parution le 30/11/12

Si les expositions universelles sont au cœur de l’histoire des pratiques culturelles, elles sont aussi l’un des lieux de naissance de la technique comme utopie du progrès et de la modernité. Parce qu’elles favorisent des rapprochements entre le passé et l’avenir de l’humanité, entre les civilisations du monde, entre la diversité des productions humaines, elles promeuvent un universalisme de la technique. Dans un mouvement réflexif, la technique devient un savoir public, elle intéresse les visiteurs bien au-delà des cercles professionnels. Nouvelle mythologie, elle acquiert une valeur d’identifiant national et le statut de lieu de mémoire. Et pourtant, qu’en est-il, au milieu du xixe siècle et dans le demi-siècle qui suit, des espoirs libéraux et saint-simoniens mis dans l’industrie, à l’heure où l’autonomisation de la technique et les logiques émancipatrices qui lui étaient associées plient sous l’emprise d’une division du travail dont le sens se fait de plus en plus aliénant ? Qu’en est-il aussi de l’admiration pour la technique, alors que s’affirment l’hégémonie des beaux-arts et la sacralisation de l’artiste comme figure du génie ? En lien, quelle place est faite au patrimoine technique éphémère des expositions universelles ?

C’est l’intérêt de ce volume de restituer la complexité des discours, des intentions et des perceptions autour de la technique et de la modernité dans la société française de la seconde moitié du xixe siècle. Cinq thèmes structurent l’ouvrage : les représentations, l’innovation et les savoirs techniques, les produits nouveaux et les stratégies de valorisation, les publics des expositions, le patrimoine technique des expositions.

 

Première séance du séminaire Voir/Savoir

La première séance du séminaire Voir/Savoir pour l’année 2012-13 aura lieu

le vendredi 22 novembre 2012
Centre Alexandre Koyré, salle de séminaire du 5e étage,
27 rue Damesme (au fond de la cour), 75013 Paris (métro Tolbiac)


  • Avec Annemieke Verboon (Centre Alexandre Koyré)
  • Sebastian Grevsmühl (Centre Alexandre Koyré)